La réforme de la justice

La justice restaurative

Il est un principe de base, qui va certainement à l’encontre des idées reçues, qui est que LA FIN NE JUSTIFIE JAMAIS LES MOYENS!

Infliger des conditions d’incarcération dégradantes à quelqu’un à qui on reproche de ne pas avoir respecté la société est contreproductif. Il faut profiter de ces périodes d’isolement ou de mise à l’épreuve pour éveiller (ou réveiller) ces consciences en perdition. Ce ne peut être qu’un travail spirituel, avec des praticiens qualifiés.

Ces personnes continuent de toucher le revenu universel, c’est une assurance d’avoir le minimum pour vivre sans avoir besoin de commettre de délit. On peut imaginer que cette mesure participe à la diminution de la déshérence de la jeunesse.