Les grandes mesures immédiates

Un revenu individuel universel égal au SMIC pour tous dès 18 ans

Versé sans conditions de ressources à partir de 18 ans, jusqu’à la fin de sa vie, y compris pendant les périodes d’activité rémunérée.

Ce revenu est sans contrepartie. Il affirme le droit à vivre dignement comme étant le premier droit universel.

Bénéfice immédiat pour les jeunes, les agriculteurs, les ouvriers et employés, les artistes, les retraités modestes. La frange de la population n’en ayant pas besoin, ou dont on peut estimer qu’elle n’en a pas besoin, bénéficie quand même de cette mesure phare, pour une question d’universalité de ce principe, et aussi pour une raison de simplicité de mise en oeuvre de la mesure. Pas d’étude de dossier, pas de contrôle.

Création d’une monnaie nationale, le Franc, parallèlement à l’euro

Cette nouvelle monnaie, gérée par la Banque de France, est uniquement destinée à financer le revenu universel.

Fonctionnant sur le principe des monnaies locales, ce franc nouveau ne pourra être utilisé que pour acheter des biens «Fabriqués en France », ou des services de sociétés françaises. Il conviendra de redéfinir précisément le « fabriqué en France ».

Cette nouvelle monnaie permettra de dynamiser l’économie locale et de rapatrier des usines de production sur le territoire.

Cette monnaie sera virtuelle, au format CB.

Elle permettra entre autres de régler les biens et services suivants:

  • La nourriture produite et transformée en France, bio, vendue en direct chez les producteurs ou dans des structures qui seront créées à cet effet.
  • L’eau (la production, le traitement et le retraitement, l’adduction et le contrôle de l’eau réintègrent à 100% le service public)
  • L’électricité (rappel: la production de l’électricité, qu’elle qu’en soit la forme, réintègre à 100% le service public)
  • Le gaz (réintégrant à 100% le service public)
  • Le logement social et universitaire (réintégrant à 100% les services publics)
  • Les cantines scolaires et universitaires (réintégrant à 100% les services publics)
  • Les maisons de retraite (réintégrant à 100% les services publics, car il faut en finir définitivement avec la notion de rentabilité quand on parle de gestion de l’humain, et de surcroit lorsqu’il s’agit de personnes fragilisées)
  • Le transport public (à définir)

L’arrivée de cette nouvelle monnaie, parallèle à l’euro, ne fera pas monter les prix des biens et des services. Chacun va bénéficier de cette mesure, à titre personnel, mais aussi ses enfants, sa famille, ses amis… Chacun devra être conscient de vendre au juste prix, dans l’intérêt de tous. Chacun sera conscient que ce nouveau système va fonctionner, pour le plus grand bien de tous et de chacun, sans qu’il soit nécessaire d’augmenter les prix, hormis ceux issus de l’agriculture biologique qui ne permettent pas aux producteurs et éleveurs de vivre dignement.

Gel immédiat du remboursement de la dette nationale

Mettre fin à ce qui peut s’apparenter à la plus grande dérive et au plus grand scandale de notre système capitaliste mondialisé. Les états n’appartiennent plus aux citoyens mais aux banques internationales.

Ce gel immédiat et définitif ne s’accompagnera d’aucune pénalité ou indemnité de quelque nature que ce soit.

Abaissement du temps de travail hebdomadaire à 28h

Pour ceux qui le souhaitent.

Avec réduction du salaire en conséquence, mais en général plus que largement compensée par le versement du revenu universel.

Couplée à l’assouplissement des conditions de licenciements, cette réduction du temps de travail va générer de l’emploi.

Cette réforme permet un nouveau partage de la semaine entre temps de travail et temps de loisir. Par exemple 4 journées travaillées de 7h et 3 journées de repos.

Le changement de vie induit par cette réforme est très significatif en terme de qualité de vie. Mais encore une fois, ceux qui le souhaitent conserveront leur contrat actuel.