Les réformes fiscales

La France, championne du monde de la créativité fiscale

Notre pays recenserait presque 400 taxes et impôts… 

Il est intéressant de souligner que certaines taxes coûtent plus cher à collecter qu’elles ne rapportent…!

Des impôts justes et compréhensibles pour être acceptés

Bien que nos élites puissent nous faire remarquer les différences fondamentales entre taxe, contribution, impôt, prélèvement, enregistrement, droit… ils ne sont plus acceptés. 

L’ensemble et la multiplication de ces taxes sont destinés à tenter de boucler un budget qui, de toutes façons, ne peut plus s’équilibrer dans notre système actuel. C’est la raison pour laquelle il est l’heure de tout remettre à plat, de supprimer la quasi intégralité de cet arsenal illisible et obsolète. La pression fiscale va enfin significativement diminuer, car les ressources de l’état vont changer de nature par la réouverture de la Banque de France, l’arrêt du remboursement de la dette, et la taxation des transactions financières.

Une taxation de 10% sur les bénéfices des sociétés, sur les revenus des particuliers ainsi que sur les transactions financières seraient acceptés par tous. Bien sûr les grands argentiers du monde vont sourire, mais leur temps est révolu. Au fond d’eux-même, comme au fond de chacun d’entre nous, il y a cette conscience supérieure, cette lumière intérieure qui fait dire et sentir ce qui est profondément juste et bon pour l’humanité.